ACCUEIL PRÉSENTATION EXPOSITIONS
EN COURS
TRAÇOTHÈQUE OÙ, QUAND, COMMENT?

Jean-François JOGUET Jean-François JOGUET



Né en 1941 à Dinan
Vit et travaille à Saffré – Loire-Atlantique –

Jean-François Joguet sculpte depuis 40 ans et les bois qu’il utilise ont déjà vécu, ont déjà été œuvrés par l’homme : poutres de maisons, traverses, montants de portes, rayons de charrettes et depuis près de 20 ans bois de bouchots ramassés sur les plages de son enfance, en baie de Saint-Brieuc. La marée a jeté ses bois vieillis sur les plages, Joguet les redresse, les rassemble, reconstitue des familles tel ce groupe de veilleuses. Sur ces bois le sel et le temps ont déjà fait leur œuvre, à l’artiste de la parfaire en sculptant des visages lisses au regard vide comme tourné vers le passé. Pourquoi regarder le dehors tumultueux quand on a trouvé une paix intérieure ? Plus de ressac, plus de tempête, ces bois peuvent se reposer au sec sur leur unique jambe.

« Très nue, très belle, la baie de mon enfance en Bretagne est devenue autrement belle, plantée de milliers de pieux, cultivée.

Après des années de service, usé par le travail des hommes, rongé par la mer, arraché à la tangue, le bois d’épave est maintenant à la côte, coincé dans les rochers ou abandonné parmi les goémons.
Beaucoup de temps, c’est sûr, à tourner tout autour, avec tout au fond et de très loin ce désir de tout dire… mais comment dire sans abîmer !
Voilà les veilleuses sont là, debout ; maintenant à vous de dire… »

J. F. JOGUET


Depuis cinq années, Jean-François Joguet s’est attaqué à la pierre bleue et il a constitué dans son jardin un véritable parc de sculptures situé à 2 km du Hang-Art.



Retour Traçothèque Retour expo en cours