ACCUEIL PRÉSENTATION EXPOSITIONS
EN COURS
TRAÇOTHÈQUE OÙ, QUAND, COMMENT?

Darédo
Darédo


    Née en 1961, vit et travaille à Lodève

      « Née  à Montpellier en 1961, j’ai passé mon enfance puis mon adolescence un pied dans l’Hérault, un pied dans l’Aveyron. A 24 ans me voilà Docteur en Pharmacie, mais ce n’est pas ma voie, je le sais…

     La même année je suis maman et nous partons à Paris pour 18 ans. Je vois beaucoup d’expos, je rencontre des artistes, mais mon premier choc visuel et émotionnel artistique reste cette rétrospective dans les années 80 de l’œuvre de Dubuffet ; d’autres suivront, notamment la découverte de la collection de Céres Franco. Pendant cette période, je peins beaucoup, je cherche constamment, c’est ma voie, je le sais… Je décide de me consacrer entièrement à ma propre expression artistique et commence à participer à des expositions.

    En 2004, nous nous installons à Lodève, je retrouve définitivement mon cher Midi, la lumière, les couleurs, les odeurs, la garrigue. Là, ma peinture s’affirme, mes madones commencent à voir le jour. J’ouvre un atelier-galerie : « Le Bocal », que j’anime. Des gens de tous horizons viennent y peindre et créer. Cette aventure fantastique durera 10 ans.

    Aujourd’hui je me donne pleinement à cette passion qui m’a toujours animée. D’autre part un de mes fils qui est handicapé a développé lui aussi un talent artistique singulier et je suis très heureuse de pouvoir l’accompagner sur ce chemin. Vous l’aurez compris, je suis une artiste autodidacte, mais riche d’expériences multiples et c’est ce qui nourrit mes œuvres.
  Darédo 2016

    Darédo est originaire d'un village du Haut-Languedoc, terroir où la nature est âpre, où les couleurs reflètent un relief jamais en repos, habité par une vie animale peu encline à la domesticité, gorgé d'une eau souterraine qui bondit vers la Méditerranée toute proche. Et son art porte en lui ce bouillonnement de vie.

    Elle travaille aussi bien une matière brute, glanée au fil de ses pérégrinations : bois flotté, cailloux roulés par les flots, débris calcifiés, ... que les objets hors d'usage : tissus, cartons, jouets, boutons,.... Tous ces trésors alimentent sa création et réapparaissent transfigurés dans son travail.

    Son œuvre  fascine par sa drôlerie d'où le drame n'est pas absent, par ses couleurs tour-à-tour éclatantes et obscurcies, par ses formes déconcertantes mais familières. Ses peintures et ses sculptures sont un voyage dans les profondeurs insondables de l'être humain. Elles traduisent la singularité de son monde intérieur et entraînent le regard vers des espaces où tout devient possible.

    Ses poupées-fétiches nous dévisagent les unes avec candeur et malice, les autres avec douceur et bienveillance. Certaines, ornées comme des madones, nous invitent au recueillement; d'autres, délicieusement provocatrices, nous font cadeau de leur légèreté grâce à leur expression suggestive. Ainsi Darédo nous emmène avec elle sur le chemin de la création. Libre à nous d'y flâner en suivant notre propre inspiration.

Odile Seilles

Artiste précédent Retour expo en cours Artiste suivant