ACCUEIL PRÉSENTATION EXPOSITIONS
EN COURS
TRAÇOTHÈQUE OÙ, QUAND, COMMENT?



ESAT Arc en Ciel
 de Cholet

              

L’Atelier Peinture ouvert en 1996 à  l’ESAT Arc en Ciel de Cholet, est avant tout une expérience basée sur la collaboration étroite entre un “artiste professionnel” : Jean Boccacino et des “créateurs” ouvriers de l'ESAT. C’est cette communauté de travail qui donne une portée particulière à la production artistique.

    Une dizaine de personnes est engagée dans ces activités d’expression qui s’inscrivent dans le cadre de l’accompagnement extra-professionnel et viennent en complément de l’aide par le travail.

    L’objectif est de permettre à ces personnes qui ont parfois peu de capacités à verbaliser, outre l’expression de ce qu’elles sont et de ce qu’elles ressentent, de découvrir leurs ressources insoupçonnées, de les cultiver et de se situer dans le tissu culturel grâce à la médiatisation de leurs œuvres.

    Il s’agit de dépasser le stade de la simple expression pour accéder à la création. Cela implique un travail de recherche et d’apprentissage de ses propres outils, techniques et procédures.

    L’animateur ne suggère aucun thème. Il aide chacun à trouver la voie qui lui permettra d’élaborer une œuvre dans ce qu’elle exprime de plus fort, de plus urgent, avec un maximum d’autonomie dans la réalisation.

    Il n’y a aucune visée thérapeutique, il s’agit essentiellement que chacun découvre (après de longs tâtonnements ou exceptionnellement dès le début), les moyens techniques qui serviront au mieux son expression.

    Les artistes affirment ainsi leur identité dans une œuvre souvent forte et émouvante. L’exposition de leurs productions artistiques est essentielle dans la démarche de l’atelier. Les différentes rencontres favorisent la reconnaissance sociale de ces travailleurs handicapés, ainsi que leur place de citoyen.


Nous avons eu le plaisir de visiter une nouvelle fois l’atelier de peinture et de découvrir l’artothèque qui vient d’ouvrir. Pour cette expo 21, nous avons choisi des œuvres de 5 artistes différents : Robert BAFFREAU, Christine BONNIN, Marie-Christine BOUYER, Fabien DUPONT et Marie-Thérèse GOULET.


Robert BAFFREAU

« J'ai toujours peint et je peindrai toujours ! » Robert répète souvent cette phrase. La peinture est essentielle dans sa vie, elle occupe tous ses instants. Il se fabrique ses propres outils : porte-plume, chevalet de table etc., avec ingéniosité et poésie. Ses portraits à l'encre ou au fusain sur carton coloré témoignent d'une grande inventivité et d'un humour toujours sous-jacent. Son potentiel créatif semble inépuisable, il a en permanence plusieurs projets en tête. Il lui arrive même d'effacer un travail en cours car il estime qu'une meilleure idée lui est venue. Il a exposé dernièrement au Centre de Création Franche à Bègles.


Christine BONNIN

Le statut d’artiste l’aide à se sentir valorisée. Son œuvre, plutôt joyeuse est une sorte de journal intime où ses interrogations fondamentales, ses désirs, ses doutes, se font jour. Au fil du temps, son style et sa technique ont évolué. Le graphisme est toujours très présent, le trait devient parfois brutal, la couleur se fait plus sourde. Des textes se mêlent au dessin, l’organisation du fond disparaît au profit de la figure.

Elle a été dans l’atelier pendant 10 ans jusqu’en 2011.

Marie-Christine BOUYER

Très active à l’atelier peinture depuis 2007. Marie-Christine travaille à partir de croquis au feutre et au stylo à bille, qu’elle ébauche chez elle. Avec ses dessins au fusain, elle explore avec humanité et fraîcheur un univers peuplé de personnages qui semblent seuls au monde. Puis elle s’est essayée à l’aquarelle, l’encre. Actuellement, elle travaille à l’acrylique sur des plus grands formats sur les nouveaux thèmes qui l’animent : les Miss France, les maternités, les Saintes Vierges et plus récemment, les lits d’hôpital. A déjà exposé au Hang-Art.

Fabien DUPONT

Fabien fréquente l’atelier peinture depuis 2003, Il a longtemps dessiné des croix, des fenêtres, puis un personnage est apparu sur la croix, puis a pris sa place bras à l’horizontale. Il a multiplié les portraits carrés expressionnistes sur fonds noirs, qui ont été présentés au Hang-Art en 2011.

Forte et tourmentée, sa peinture nous touche par sa sincérité dépouillée de tout artifice. Plusieurs de ses tableaux représentent sa maman : Blanche, à laquelle il adresse de véritables déclarations d’amour.

Ses difficultés d’élocution ne facilitent pas ses relations sociales. Pourtant, il est le seul dans l’atelier à parler sans cesse bruyamment au point parfois, de fatiguer ses collègues.

Marie-Thérèse GOULET

Elle a fréquenté l’atelier de 1996 à 2010. En 14 ans, elle a produit relativement peu d’œuvres en raison de la minutie avec laquelle elle posait chaque touche de couleur. Les corps de ses personnages sont décorés de motifs géométriques, les visages sont des masques. Son œuvre forte, très présente est énigmatique, elle ne l’a jamais accompagné du moindre commentaire.

Artiste précédent Retour expo en cours Artiste suivant