ACCUEIL PRÉSENTATION EXPOSITIONS
EN COURS
TRAÇOTHÈQUE OÙ, QUAND, COMMENT?


Faurie
Jean-Pierre Faurie.

      Né en 1947, vit et travaille dans le Perche

    Jean-Pierre Faurie est un tempérament, un personnage : comme Coluche, dont il partage l’humour à l’emporte-pièce et une certaine façon de jouer l’imbécile pour cacher un sens profond de l’amitié, une humanité chaleureuse et une lucidité sociale sans concessions. Meneur d’hommes, d’une vitalité sans pareille, ce grand vivant a soulevé des montagnes dans le milieu plutôt inerte de l’Education Nationale où il organisait des stages d’arts plastiques pour les « professeurs des écoles » jusqu’à une période récente… C’est aussi un dessinateur et un peintre, passionné d’art brut et d’art populaire Il a également pratiqué la bande dessinée avec des groupes d’adolescents et essayé toutes les techniques et tous les matériaux au gré des envies et des rencontres.
 Laurent Danchin

    Quand on a un cœur d'enfant qui s'emballe au quart de tour, une imagination débordante, un talent indéniable pour raconter des histoires et inventer des personnages, un instituteur qui vous félicite du dessin réalisé à l'âge de douze ans et que vous découvrez, ô surprise, des carnets de dessins de votre cousin Gilbert que vous admirez  dans le grenier de l'oncle en vous écriant: " Je ferai de la peinture comme Gilbert!" Pas de doute, la voie s'ouvrait  dans le domaine de l'art pour Jean-Pierre Faurie qui s'y est engouffré pour tracer son sillon. L'artiste se considère avant tout comme un plasticien. " C'est un peu comme être une bonne à tout faire, explique-t-il avec humour. J'ai envie de toucher à plein de choses."

    Retraité de l'Education Nationale où il organisait des stages d'arts plastiques pour les professeurs des écoles jusqu'à une date récente, le bonhomme est un bon vivant qui ne se prend pas au sérieux. Son humour et ses jeux de mots enluminent tous les personnages qui surgissent de ses œuvres et semblent s'animer pour nous inviter à des voyages visuels, comme si on parcourait une B.D. aux figures singulières. D'ailleurs, c'est bien de l'art singulier et de l'art brut dont il s'agit. La matière n'est pas inerte. Jean-Pierre Faurie la réveille, la met en mouvement, nous donne à voir et à regarder autrement. Cette matière se décline en des formes et aspects insoupçonnés. Les enfants regardent les nuages ou les taches sur un mur pour découvrir des animaux et des personnages. Jean-Pierre Faurie  a conservé intact ce plaisir enfantin…

    C'est dans le capharnaüm de son atelier  que l'artiste peint à l'acrylique  sur des supports qu'il récupère: dos d'affiches, bois et croûte de bois, dessus de palettes. Mais avant qu'il passe à l'action, il réfléchit à ce qu'il va faire. " je suis un impatient psychomoteur. Quand je démarre, il faut que ça aille vite. Cette envie frénétique du début se calme ensuite. Pour moi, créer est une jubilation, mais aussi une souffrance. J'ai besoin d'être surpris, d'être étonné moi-même. Mon travail est une invitation à la rencontre, l'échange, le partage." Le sens du collectif est fort présent en lui. Il s'investit dans de nombreuses activités artistiques et culturelles. Jean-Pierre Faurie est un insatiable voyageur, transporté par ses personnages qui le soulèvent de l'état des choses pour l'emmener au-delà des apparences dans un univers magique et féérique qui ranime son  âme d'enfant comme la nôtre.

Willy Proust
Artiste précédent Retour expo en cours Artiste suivant