ACCUEIL PRÉSENTATION EXPOSITIONS
EN COURS
TRAÇOTHÈQUE OÙ, QUAND, COMMENT?


    Quelques notes de François CHAUVET initiateur du projet:

Le HANG-ART

  1 – Un espace d’exposition situé en milieu rural, géré par l’association ABBAC qui a financé le bâtiment, en échange d’une utilisation du lieu pendant 12 ans, sans frais de location.   2 – Un bâtiment à ossature bois de 150 m2, bardé de planches verticales noires, composé de sept espaces limités par des cloisons de bois brut blanchi. 110 m d’accroche possible.
  3 – Un lieu avec une direction artistique. Tous les artistes invités auront été choisis. En aucun cas les murs ne leur seront loués.   4 – Un espace où on décidera de venir comme on va au spectacle.

  5 – Un lieu plus orienté vers l’art singulier, l’art à la marge, un art parfois déroutant mais toujours profondément humain. Un art qui questionne et qui amène les gens à échanger.   6 – L’ABBAC essaiera d’accompagner les visiteurs dans leur découverte, parfois il suffit de peu de mots pour les aider à regarder autrement : les rendre curieux, orienter leur regard, leur donner quelques clés pour pénétrer l’œuvre.
  7 – Les œuvres exposées pourront être achetées si l’artiste le souhaite. Le montant de la vente leur sera versé directement. 
  8 – Les frais de déplacement des œuvres, de communication et d’assurances, seront à la charge de l’ABBAC. Un contrat sera signé entre les exposants et l’organisateur.
  9 – Produire une exposition coûte de l’argent : visites d’ateliers, reportages photos, interviews, transports, installation, matériel publicitaire, animations autour, vernissage, assurances et ne rapporte pratiquement rien, d’où l’importance des subventions.
Les artistes plasticiens vivent très difficilement de leur travail, souvent sans aucune protection d’aucune sorte. Je rêve qu’un jour on puisse payer pour les exposer, comme les théâtres pour les spectacles.

  

10 – Le HANG-ART n’est pas ouvert en permanence. Nous espérons réaliser deux expos différentes par an, l’une au printemps, l’autre à l’automne, chacune ouverte sur sept semaines :
Ouvert les samedis, dimanches et jours fériés de 14 h 30 à 18h30.
Visites accompagnées les samedis et dimanches à 15h15.
Nous assurons aussi une visite avec les enseignants du secteur de Nozay ou au-delà afin qu’ils puissent revenir avec leurs élèves s’ils le souhaitent.

Des ateliers d’arts visuels autour de chaque exposition sont aussi proposés aux écoles, dans leurs locaux scolaires. L’ABBAC embauchera un animateur pour les encadrer ou l’école traitera directement avec l’intervenant.

 11 – Un petit coin salon de lecture est aménagé dans le HANG-ART où nous mettons à la disposition du public, notre collection de revues ou livres d’art en rapport avec l’exposition.   12 – Le HANG-ART est un lieu vivant mais paisible où j'espère on a plaisir à venir.

    
L'ABBAC



    L’ABBAC est une association 1901, née en février 1985.

    Depuis cette date, l’ABBAC a produit et organisé les tournées des spectacles de François CHAUVET :
 8 créations – 3 817 représentations sur toute la France.

    En 2007, les activités de l’ABBAC ont évolué, les arts plastiques qui avaient déjà une place importante dans les spectacles, sont devenus la priorité de ses activités avec l’ouverture du HANG-ART dont elle assure la gestion. En 19 expositions, le hang-art a accueilli  + de 150 artistes et + de 47 000 visiteurs.

    L’ABBAC a reçu une aide des Fonds Européens dans le cadre du programme LEADER + du Pays de Chateaubriant pour l’aménagement intérieur du HANG-ART et l’organisation des trois premières expositions.

En 2016, nous avons reçu le soutien de la CCRN de Nozay et du Conseil Départemental 44 et de la Région des Pays de la Loire.